Récolte des potirons avant les gelées

Les travaux au jardin en automne

L’automne pourrait sembler une période plus calme, cette saison est cependant la charnière entre la fin des activités au jardin et la préparation de l’année à venir.

Ce week-end, nous avons profité d’une météo favorable pour réaliser quelques travaux d’extérieur.

Mise en hivernage de la ruche

Le WE précédent, c’était notre ruche qui avait été préparée à l’hivernage.

Vérification des réserves de miel pour l'hiver

Vérification des réserves de miel pour l’hiver

Isolation de la ruche pour l'hiver

Isolation de la ruche pour l’hiver

Après avoir vérifié la présence de réserves en suffisance pour passer l’hiver, la ruche a été isolée avec de la paille de lin et refermée jusqu’au printemps prochain.

Nettoyage des plantations

Durant l’année, nous nous occupons peu des plantations (arbres fruitiers et fraisiers) si ce n’est pour la récolte.
Je profite de l’arrière saison pour retirer manuellement les herbes indésirables qui constitueront la base du compost.

Retrait des herbes indésirables et fraisiers excédentaires

Retrait des herbes indésirables et fraisiers excédentaires

C’est également le moment de reprendre le contrôle des fraisiers qui ont une forte propension à s’étendre.
Je veille à ne conserver qu’un pied de fraisier que tous les 40 centimètres. Les autres que j’ai retiré seront :

  • replantés ailleurs afin d’étendre la zone de culture,
  • offerts à des amis,
  • consommés par nos lapins qui raffolent de ce feuillage croquant.

La taille des arbres fruitiers à pépins (pommes et poires) n’aura lieu qu’en décembre.

Taille des Oliviers

Olivier avant la taille

Olivier avant la taille

Olivier après la taille

Olivier après la taille

Les Oliviers ont été taillés afin de leur donner la forme souhaitée et de préparer leur prochaine rentrée à la cave pour les protéger du gel durant l’hiver.

Démontage de la serre.

La (très) petite serre que nous avions installé ce printemps à été démontée.

Notre serre avant son démontage

Notre serre avant son démontage

Les derniers poivrons de la saison...

Les derniers poivrons de la saison…

Nous avons été très content de notre première récolte. Il ne restait plus à ce jour que 3 poivrons et une salade que nous avons récolté.
Il s’agit d’une serre de bas de gamme, et nous avons décidé de la mettre à l’abri pour l’hiver afin d’éviter qu’elle ne se dégrade. La bâche en plastique a déjà souffert et nous l’avons réparée avec du ruban adhésif.
Les cactées (récoltées lors de notre voyage aux USA) ont quittés la serre pour trouver place au garage.
L’espace ainsi gagné au sol va permettre d’accueillir le compost de l’année écoulée.

Dernière récolte des blettes

C’est la troisième et dernière récolte des bettes cette année. Les feuilles abîmées sont dirigées vers le compost, les cardes et les belles feuilles vertes nous ont fourni 10 portions de légumes surgelés soit 5,7 kg.

Troisième et dernière récolte des bettes

Troisième et dernière récolte des bettes

L’espace gagné au potager permettra d’accueillir temporairement les fraisiers excédentaires en attente de l’attribution d’un emplacement définitif ou d’un nouveau propriétaire.

Préparation des endives

L’automne est également la période propice pour cultiver les endives.

Préparation des endives

Préparation des endives

Cette année encore, nous nous sommes procuré des racines de chicons que nous cultiverons dans l’eau et à l’abri de la lumière.
Simple, efficace, économique et délicieux.

Cueillette des potirons

Récolte des potirons avant les gelées

Récolte des potirons avant les gelées

Aussi simple, que les courgettes, la culture des potirons ne demande aucun entretien. Juste de la patience avant de pouvoir prélever la récolte.

La préparation du compost.

Durant l’année, nous avons recyclé nos déchets organiques sur le compost. Depuis plusieurs années, la totalité des déchets organiques est recyclée et sert d’amendement pour le potager ou les plantations.
Nous nous limitons à y entreposer, l’un sur l’autre, les déchets organiques pour autant qu’ils ne soient pas consommés par nos élevages : tontes de pelouse, litière des animaux, cendrées du feu de bois, fanes des légumes… Pour favoriser et accélérer la dégradation de ces matières il est préférable de les mélanger et de retourner le compost. Nous n’y procédons qu’une fois, en fin de saison.

Déchets de tailles et herbes indésirables

Déchets de tailles et herbes indésirables

Le compost prêt à passer l'hiver

Le compost prêt à passer l’hiver

Les herbes indésirables que nous venons d’arracher et les quelques branches fines que nous avons taillé ça et là constitueront la base. Nous la recouvrions ensuite en retournant les deux autres tas de compost par dessus.
Finalement, un treillis en plastique récupéré sur un chantier recouvrira l’ensemble.
Ce treillis évitera que nos poules retournent tout ce tas à la recherche de nos précieux lombrics.
Le bac de compost en bois que nous avions réalisé avec des palettes de récupération est à présent vide, il pourra bientôt accueillir les feuilles qui ne vont pas tarder à se répandre au jardin.
Elles seront mélangées aux branchages broyés et constitueront une litière ou un paillage pour le potager, dès le printemps.

Récolte du potager en 2014 : une bonne année !

Nous préparons un article qui vous expliquera les détails de la récolte de notre petit potager sur la saison 2014.

Pour être certain de ne pas le manquer, précisez-nous où nous pouvons vous l’envoyer dans la colonne de droite.