Météo pluvieuse

Super, il pleut !

Lorsque vous cultiverez votre potager, vous ne percevrez plus les journées pluvieuses comme précédemment… et parfois même, vous en réclamerez…

Météo pluvieuse

Météo pluvieuse

Voici déjà une bonne raison de vous mettre au jardinage 😉
En effet, celles-ci vous assurent l’arrosage automatique de vos semis et jeunes plants mais pas seulement…

Réduire les arrosages

Habituellement, je n’arrose le potager qu’en période de sécheresse ou juste après les semis ou repiquages ce qui est le cas actuellement.
Lorsque vos légumes se développent et si vous avez paillé le sol, l’arrosage devient superflu. Ceci vous procure des économies si vous utilisiez l’eau de distribution et surtout un gain de temps.

Les journées pluvieuses sont également propices aux plantations, repiquages et semis.

Repiquage des poireaux

Repiquage des poireaux

Il est ainsi plus simple de repiquer les poireaux dans un sol humide ou de réaliser des sillons pour les semis.

Stockage de l’eau de pluie

Si comme nous, vous disposez d’une citerne d’eau de pluie, vous apprécierez encore davantage la pluie.
En fait, nous sommes contents de profiter du soleil mais tout autant de recevoir gratuitement et périodiquement nos réserves d’eau.
Nous disposons d’une petite réserve de 1000 litres reliée à une pompe électrique.
Nous y avons raccordé la chasse d’eau des WC et les douches qui sont deux postes importants de la consommation pour lesquels il n’est pas nécessaire d’utiliser de l’eau potable.
Malgré la petite quantité de stockage, cela nous permet d’économiser environ 2/3 de notre consommation d’eau de distribution. Il faut aussi avouer que le climat belge contribue à l’alimentation régulière de notre citerne.

Réserve d’eau pour l’arrosage

Nous avons installé deux cuves de 200 litres chacune au abords directs du potager. Nous les remplissons au tuyau d’arrosage depuis la citerne d’eau de pluie.

Réserve d'eau de pluie de 400 litres

Réserve d’eau de pluie de 400 litres

Nous le faisons lorsque la citerne est bien remplie et que la pluviosité est abondante pour éviter de perte de l’eau par le trop plein de la citerne.
Cela nous permet de réduire les manutentions et déplacements, nous pouvons y plonger l’arrosoir en cas de besoin et y laver les légumes récoltés. De plus, l’eau y reste tempérée ce qui évite les différences de température importantes entre les légumes exposés au soleil de la canicule et l’eau glacée de distribution.

Rentabilité

Nous n’avons pas encore réalisé de calcul de rentabilité de notre installation.
Ce n’est pas le critère le plus important, nous voulons avant tout privilégier une consommation responsable de l’eau, cet or bleu, fort heureusement à notre disposition et tant envié par d’autres qui en manquent cruellement. Nous ne pouvons concevoir son gaspillage.
L’utilisation de l’eau de pluie constitue une étape essentielle pour ceux qui, comme nous, veulent tendre vers plus d’autonomie et moins de dépendance du système…
Nous vous invitons à y réfléchir.