Réalisez facilement votre propre peinture naturelle et économique

Réalisez facilement votre propre peinture naturelle et économique

Pourquoi utiliser une peinture naturelle ?

1. Toxicité réduite

La peinture traditionnelle peut dégager des odeurs désagréables ou des produits toxiques plusieurs semaines après son application.
Tant sa production, son application que son évacuation après usage sont polluantes.

J’ai construit plusieurs ruches et je souhaitais les traiter pour leur permettre de résister aux intempéries et aux rayons du soleil.
La solution la plus sage aurait été d’utiliser un bois imputrescible (mélèze ou robinier faux-acacia par exemple) qui ne nécessite aucun traitement mais je n’en disposais pas.


Dans mon approche, il n’était pas concevable d´exposer mes abeilles aux produits toxiques, elles en rencontrent assez dans les cultures conventionnelles malheureusement.

J’ai donc expérimenté la réalisation de peinture naturelle appelée aussi peinture à la farine, peinture suédoise, peinture à l’ocre, peinture à l’huile de lin
Je me suis inspiré d’une recette trouvée sur internet.

2. Résultats probants

Cela fait maintenant trois ans que nous l’utilisons avec satisfaction : pour les ruches, les enclos mobile des lapins (qui peuvent grignoter le bois) et les châssis et portes des dépendances de la ferme en France.

3. Coûts réduits

Elle est environ 6 fois moins chère que la lasure classique du commerce.

Ingrédients de la peinture naturelle

Je parle de peinture naturelle car elle est composée de matières premières simples non transformées. Il est aussi possible de sélectionner des produits d’origine biologique. Cela n’a pas été mon cas dans le but de réduire les frais.

Le seul ingrédient chimique est le sulfate de fer, il est nécessaire pour les peintures extérieures mais pas indispensable pour les peintures intérieures.

Les composants sont, en proportion, les suivants pour réaliser environ 5 litres de peinture suédoise :

eau 4 litres
farine blanche 325 gr
huile de lin 500 ml
pigment naturel, ocre/terre de sienne 1,25kg
sulfate de fer 125gr
savon noir liquide 50ml

Fabrication de la peinture suédoise

La fabrication est très simple, mais est assez longue. La cuisson et le mélange permanent pour éviter l’adhérence dure 45 minutes.

1. Délayer la farine dans 1 litre d’eau,

2. Portez le reste d’eau ébullition puis verser y la préparation à base de farine en mélangeant en continu pour éviter l’adhérence et les grumeaux,

3. Mélanger et laisser cuire 15 minutes,

4. Ajoutez les pigments et le sulfate de fer, mélanger constamment et laisser cuire 15 minutes,

5. Ajoutez l’huile de lin, mélanger sans arrêts et laisser cuire 15 minutes

6. Ajoutez le savon noir, mélangez bien puis laissez reposer et refroidir.

Je vous conseille de réaliser la peinture dans un atelier car les projections éventuelles laissent des traces un peu partout même si la peinture est lavable à l’eau…
Dans le même ordre d’idée, vous y consacrerez une ancienne casserole dédiée car il ne sera plus possible de la réutiliser à d’autres fins.

Coût de reviens de la peinture à la farine

Outre l’aspect écologique de la démarche, il est aussi intéressant de mesurer son aspect économique.

Est-ce plus cher ou non qu’une peinture traditionnelle ?

Composant Prix unitaire Prix pour 5 litres
de peinture
huile de lin 7€/litre 3,5€
farine blanche 1€/kg 0,33€
sulphate de fer 2€/kg 0,25€
ocre / terre de Sienne 10€/kg 12,5€
savon noir 7€/litre 0,35€
eau
17€

L’investissement est faible, le prix de reviens est d’environ 3,4 €/litre (sans compter l’énergie pour la cuisson et le temps passé) alors qu’une lasure classique se vend environ 15 à 20 € le litre.

Le prix est donc de 6 fois inférieur pour notre peinture naturelle maison : 17€ au lieu de 100€ pour 5 litres !

Il faut cependant reconnaître que les teintes sont plus limitées.

Si la peinture vous semble trop épaisse, elle peut être diluée à l’eau

Elle se conserve bien, dans mon cas, un an sans problème dans un récipient fermé, l’abri de la lumière et du gel.

Application de la peinture naturelle

La peinture est d’une consistance visqueuse, elle est très couvrante et agréable à appliquer. Les pinceaux se lavent facilement à l’eau.

Il est recommandé de laisser sécher une première couche durant 24 heures avant d’appliquer la seconde.
5 litres de peinture à l’ocre permettent de recouvrir environ 16m2 en deux couches.

Quant à la durabilité, elle est à tester dans le temps mais il semblerait qu’elle soit comprise entre 10 et 15 ans.
Ma première ruche (3 ans) est encore impeccable, par contre un enclos mobile très exposé mais de couleur foncée présentait des zones à retraiter après un an.

Il est recommandé de privilégier les tons plus clairs pour une meilleur résistances aux UV.