Votre cure détox gratuite... avec la sève de bouleau

Votre cure détox gratuite… avec la sève de bouleau

La sève de bouleau est bien connue, parfois sous les noms d’eau ou de jus de bouleau dans le domaine de la santé et des cures printanières détox.

Propriétés et intérêts de la sève de bouleau

La sève de bouleau fraîche est un dépuratif qui permet d’éliminer les toxines accumulées durant l’hiver et de drainer tant le foie que les reins. Elle est tonique et revitalisante.
Elle contribue à l’élimination des déchets tels que l’acide urique et le cholestérol.
Elle aurait également des propriétés anti-inflammatoire bénéfiques dans le cadre du rhumatisme ainsi qu’un effet positif contre la cellulite.

Pour en connaître davantage sur les propriétés et intérêts du bouleau vous pouvez lire cet article.

En quoi consiste la cure détox à la sève de bouleau ?

Généralement, la cure consiste à consommer quotidiennement un verre de 250 ml de sève de bouleau pure et fraîche, à jeun, et pendant 3 semaines.

En ce qui me concerne, je laisse reposer le verre 15′ en dehors du frigo avant de le boire, cela me semble-t-il, accentue le goût perçu.

Le goût est très neutre et subtil, difficile de ne pas aimer.

Comment récolter la sève de bouleau ?

La récolte commence début mars (apparition des premiers bourgeons) et ne s’étale que sur trois à quatre semaines (apparition des premières feuilles), soit la durée de la cure. Le jus commence à devenir moins abondant et laiteux à cette période.

La récolte de la sève est très simple, elle nécessite seulement un morceau de tuyau (style perfusion ou aquariophilie) et un récipient alimentaire propre.

Personnellement, j’utilise un bidon de 5 litres (contenant anciennement de l’eau distillée) car la production journalière se situe entre 2 et 3 litres par jour.

Récolte de la sève de bouleau

Récolte de la sève de bouleau

 

Après avoir percé un trou d’une profondeur de 3 à 6 cm dans l’arbre, une extrémité du tuyau y est insérée (pas jusqu’au fond) tandis que l’autre extrémité est placée dans le récipient de collecte.

La sève de bouleau s'écoule au goutte à goutte

La sève de bouleau s’écoule au goutte à goutte

 

La sève s’écoule lentement de l’arbre, au goutte à goutte, il s’agit d’un liquide non collant et très similaire dans son apparence (et son goût) à de l’eau.

La conservation de l’eau de bouleau est limitée dans le temps en raison de la présence de fructose qui incite à la fermentation, il faut la conserver au réfrigérateur et la consommer dans les 2 à 3 jours.

A l’issue de la récolte, il faut veiller à reboucher le trou avec un morceau de bois ou de liège. Ce prélèvement n’a aucune conséquence négative sur la vie et le développement de l’arbre.

Le procédé de récolte de la sève de bouleau est très simple mais si vous souhaitez plus de précisions, je vous invite à consulter la jolie vidéo ci-dessous.

Allez-y !

Passez à l’action…Et si vous n’avez pas de bouleau au jardin, je suis sûr que vous pourrez en dénicher un à proximité. En la produisant vous même, vous avez la certitude de consommer un jus de bouleau frais, sans additifs, non dilué ni pasteurisé.

D’autres part, cela nous rend plus proche de la nature et acteur de notre bien-être.

Pour les moins motivés ou ceux qui vivent à la ville, vous pourrez également l’acheter mais généralement entre 8 et 30 €/l.

 

Cette année, je vais tester une méthode de conservation artisanale et naturelle de cette sève de bouleau. J’en reparlerai dans un prochain article. N’hésitez pas à encoder votre adresse de courrier ci-dessous pour être informé(e) de sa parution.

[wysija_form id= »1″]