serre en plastique

Installation d’une petite serre au jardin

Cela fait maintenant plusieurs années que nous cultivons un petit potager.
Il nous permet de nous approvisionner, en saison, de légumes frais, goûteux et biologiques.
Anciennement, nous disposions d’une serre en verre qui nous autorisait de cultiver des légumes et des fruits moins adaptés à la météo belge…

serre en kit

serre en kit

Aujourd’hui, nous avons décidé d’acquérir une (trop) petite serre en plastique.

Nous avons choisi une serre de petite dimension (1,4 x 1,4 x 2 m) pour plusieurs raisons :

  • nous ne disposons pas de beaucoup de place,
  • nous ne souhaitons pas y consacrer un budget trop élevé,
  • il s’agit davantage d’une expérimentation.

Nous avons donc sélectionné un emplacement adapté pour la recevoir, au bout du jardin, à proximité du compost et dans un endroit permettant de recevoir les rayons du soleil du matin.
Elle occupe l’emplacement d’un ancien tas de bois de chauffage qui est maintenant entreposé ailleurs.
Le sol était donc dégagé de végétation.

Emplacement de la serre

Emplacement de la serre

La première opération a consisté à délimiter et aplanir la surface qui allait être recouverte par la serre.

Ajout de compost maison

Ajout de compost maison

Le sol n’étant pas particulièrement adapté à la culture de légume (argile), après l’avoir aéré en le retournant sur une dizaine de centimètres, nous l’avons amendé de trois brouettes de compost maison.

Composants de la serre

Composants de la serre

Nous avons ensuite procédé à la construction proprement dite de la structure. Celle-ci est bien détaillée dans la documentation fournie, chaque élément est identifié par une étiquette.

Construction de la serre

Construction de la serre

La mise en place complète a nécessité deux à trois heures mais sans présenter de difficulté.

serre en plastique

serre en plastique

Bien entendu, le résultat final n’est pas comparable à celui d’une serre « en dur » et même si la garantie offerte par le vendeur est de 3 années, la durabilité sera à évaluer.

La résistance au vent est faible, la serre est légère et les sardines fournies pour la fixation trop fines pour s’ancrer solidement dans le sol. Nous avons construit nous même les fixations principales en bois pour les 4 attaches principales et avons acheté des fixations en plastiques plus grandes et plus larges à répartir sur les autres points d’ancrage.

La couverture au sol est très faible, à peine 2 mètres carré desquels il faut encore déduire l’espace utile pour se déplacer. Des étagères ont cependant été prévues et permettent de déposer différents pots et semis.

Nous envisageons d’y cultiver, ce sera un peu serré, 5 plants de tomates, 2 plants d’aubergine et 2 plants de poivrons. S’il reste encore un peu d’espace entre tout cela, nous le recouvrirons par un ou deux plants de melon. Ambitieux… mais adaptable 😉