Rétrospective de l'année 2016 et des projets réalisés

Rétrospective de l’année 2016 et des projets réalisés

Avant de déterminer les objectifs de l’année à venir, j’apprécie faire l’inventaire des réalisations de l’année écoulée.
Cela permet de compléter des actions inachevées mais aussi de se rendre compte de la somme de travail accomplie et des progrès réalisés.

Voici les grandes lignes des actions concrétisées en 2016 dans une vidéo de 6 minutes.

L’acquisition d’une ferme isolée en Mayenne pour établir durablement notre projet d’autosuffisance. Il s’agit de l’aboutissement de la première phase d’un long projet. Celle-ci a nécessité 3 années de recherches, visites, découvertes, déconvenues mais a finalement abouti cette année…

La visite de la maison autonome de Brigitte et Patrick Baronnet suivie d’une journée d’approfondissement des concepts et de la présentation des projets des participants.
L’objectif est à plus long terme d’utiliser partiellement leurs techniques et connaissances pour aménager notre lieu.

L’élevage des lapins ne s’est pas déroulé comme attendu. Dès le début du printemps, nous avons perdu la toute grande majorité des lapins en quelques jours suite à un virus, probablement le RHD. 19 lapins ont succombé. Nous avons seulement pu reconstituer notre petit cheptel en automne sur base des rescapé(e)s.

Dans le cadre de la production de la viande familiale, nous pratiquons la rotation dans l’élevage des volailles. Cette année, nous avions décidé d’élever 6 canards.
Nous les avons abattus en décembre et avons choisi de les conserver à l’ancienne, dans leur graisse.

La culture du potager suivait son cours avec l’intention d’y appliquer divers concepts issus de la permaculture.

Nous avons trouvé un emplacement idéal pour positionner l’un de nos ruchers en bord d’une réserve naturelle et ainsi préserver nos colonies des pollutions par pesticides mais aussi d’assurer des récoltes variées de miels.
Deux de nos ruches ont essaimés. Nous avons pu récupérer un essaim.

Nous avions décidé d’approfondir nos connaissances au potager par un stage spécifique à la ferme du Bec Hellouin. Il s’agissait d’un stage de 4 WE répartis par saison.

Le printemps s’est annoncé favorable pour les abeilles et nous avons dû construire en urgence des hausses supplémentaires pour permettre la récolte du miel.

Nous avons renouvelé nos expériences de fabrication de peinture naturelle pour le traitement de nos ruches, des enclos mobiles des lapins et volailles et des châssis et portes des annexes de notre récente acquisition.

Nous avons suivi une formation sur l’élevage des reines réparties sur toute la saison.
Elle nous a permis d’en connaître davantage sur nos abeilles et donné des pistes à mettre en oeuvre dans les années à venir.

Nous avons appliqué avec plaisir et satisfaction plusieurs des enseignements acquis lors du stage à la ferme du Bec Hellouin dans notre potager : acquisition et utilisation de la grelinette pour ne plus retourner le sol , paillage, couverture des allées par broyat, diversification des cultures, mise en place de cultures hivernales…

Nous avons multiplié nos colonies d’abeilles et porté leur nombre de 5 à 9. Nous avons construit 4 ruchettes pour les accueillir.
Nous avons réalisé notre première récolte de miel digne de ce nom : 56 kg au printemps et 7 kg en été.

Outre les récoltes de légumes au potager, nos fruitiers produisent maintenant correctement : fraises, myrtilles, groseilles rouges, mûres, premières grappes de raisins…
Cette année nous avons récolté 130 kg de pommes transformées en jus et compote.

En fin de saison, nous avons, pour la première année, récolté les graines des fleurs auxiliaires au potager. Nous pourrons ainsi les échanger et les utiliser à la ferme.

Nous avons également réalisé des travaux d’aménagement à la ferme : nettoyage, peinture, mesures, devis, aménagement extérieur et implantation d’un nouveau potager.

Finalement, nous avons testé la lactofermentation comme mode de conservation des légumes.

Voilà une année bien remplie.
Et vous êtes-vous satisfait de l’année écoulée ? Qu’envisagez-vous pour 2017 ?