Faux ou débroussailleuse ?

Faux ou débroussailleuse ?

Dans ma jeunesse, je me souviens d’avoir vu, chaque semaine, mon papa faucher de l’herbe pour nourrir ses lapins.

Le temps a passé et c’est 30 ans plus tard, que j’ai moi-même décidé d’acheter deux faux en seconde main. J’ai payé 50€ pour les deux, elles étaient usagées mais en bon état.

Préalablement, lors d’un stage à la Ferme du Bec Hellouin, j’avais découvert les techniques d’affutage, de réglage (à ne pas négliger) et d’utilisation. J’avais été positivement saisi de l’efficience de cet outil lorsqu’il est utilisé dans les règles.

Chaque outil à sa raison d’être et je ne voudrais pas prétendre que la faux peut remplacer la débroussailleuse. Cette dernière se prête idéalement au débroussaillage de friches épaisses et contenant de vieilles ronces ou jeunes arbres.

Par contre, en ce qui concerne le fauchage des orties, des herbes ou des fougères, la faux est particulièrement efficace et présente de nombreux intérêts, ainsi elle est :

  • légère,
  • silencieuse,
  • d’entretien facile,
  • autonome et ne consomme pas de carburant,
  • utilisable à vie si vous en prenez soin,
  • efficace et permet de récupérer en tas la matière organique pour amender le potager,

Par contre, je l’admets, il faut un entraînement de quelques heures avant de la manier correctement. La faux doit rester bien aiguisée en permanence.

Je vous montre dans la vidéo ci-dessous, la progression en temps réel du fauchage d’un sentier envahi d’orties. Vous constaterez que la progression est rapide, efficace, sans efforts particuliers.

La faux me permet notamment d’entretenir le terrain autour de la ferme tout en récupérant de la matière organique pour nourrir le sol du potager autonome.

Personnellement, je ne trouve pas que c’est plus fatiguant qu’une débroussailleuse qui est plus lourde et surtout très dérangeante au niveau du bruit et des gaz que l’on respire.

En conclusion, je vous invite à vous intéresser à cet outil sans toutefois espérer que ce soit l’ultime solution. Faites votre choix mais pas sans avoir au moins essayé une faux aiguisée.

Pour ma part, la faux fait partie avec la grelinette notamment des outils qui bouleversent les manières de faire et la façon de voir les choses.

Et vous, qu’en pensez-vous ?